16 octobre 2019

Ensemble c'est mieux - #DoItTogether



Quand on parle d'éducation de nos enfants, qu'est-ce qui te vient en premier à l'esprit ? Est-ce que c'est suivre un mouvement, peut-être même une mode ? Est-ce que c'est le formatage, le moulage de l'esprit et du caractère de nos enfants dans un carcan de règles et de traditions qu'il faut suivre sans se poser de question ? Ou ne seraient-ce pas plutôt les moyens que tu mets en oeuvre pour former, enseigner et accompagner un être humain à part entière, dont tu as la responsabilité ? Oui, on va parler d'éducation au sein du foyer, de partage des tâches et de "genrage" aujourd'hui.

Si tu me suis sur Instagram, tu sais déjà que, lorsque la marque Indesit m'a contacté pour parler de ça avec ma communauté, je ne mesurais pas la profondeur de cette démarche car je n'avais pas forcément d'idée du contexte dans d'autres foyers que le mien ou celui dans lequel j'ai évolué étant petit. Mais quelques mois plus tard, compte tenu des nombreux retours que vous m'avez faits et du partage parfois très précis de vos expériences et souvenirs, il me semble manifeste que, dans ce domaine, il y a eu du progrès depuis la génération de nos parents et qu'il reste encore quelques efforts à faire. Je crois que nous sommes tous concernés. Que nous soyons Père ou Mère, Tante ou Grand-Mère, bonne copine ou ami intime, tout le monde peut avoir un rôle à jouer dans le partage des tâches et l'apprentissage des règles de vie au sein d'un foyer.

9 octobre 2019

4 babyphones sur le banc d'essai



Il me semble que le titre est assez explicite. Jusqu'à la naissance du Petit Renard il y a presque 1 an (wow, que le temps passe vite !), on avait pas eu besoin d'écoute-bébé. Vraiment. La configuration des appartements où on habitait précédemment ne nécessitait pas que l'on ait un équipement pour surveiller bébé à distance. Je me souvient même qu'on en avait reçu un en cadeau, qu'on avait offert sans même l'avoir ouvert quelques mois plus tard à un couple qui venait d'accueillir un nouveau-né et qui, eux, en avait besoin. Mais dans la maison au UK qu'on occupe depuis deux ans et demi, il y a un étage (où se trouvent les chambres, dont celles de bébé, donc), et les pièces à vivre ainsi que le jardin étant au rez-de-chaussée, quand on est en bas, on ne l'entend pas (d'autant plus qu'avec deux grands frères forcément ça fait un peu de chahut aussi, hein). Du coup, les babyphone, on en a besoin depuis la naissance et on s'en sert encore. Et on en a testé un sacré pannel ! Entre ceux que Melissa a reçu gratuitement de la part de certaines marques, ceux qu'on a achetés, ceux qui se sont cassés, ceux qu'on a renvoyés au vendeur et ceux qu'on utilise en ce moment, je pense avoir un peu de recul sur le sujet pour partager avec toi mon avis sur la question, parce que ça pourrait bien t'aider à faire ton choix si pour une raison ou une autre tu en as besoin également.