12 décembre 2018

Pourquoi j'aime donner le bain à mes bébés.



S'il y a bien un truc que j'aime faire en tant que Papa, c'est donner le bain à un nouveau-né. Mais pas n'importe lequel : le mien. D'ailleurs, si je ne dis pas de bêtise, je n'avais jamais porté de bébé avant de prendre mon premier fils dans mes bras. Sur ce blog, je t'ai déjà raconté ces premiers jours à la maison et mes premiers pas en tant que Papa et j'avais effleuré ce chapitre sur le bain de bébé. Aujourd'hui, je ne vais pas t'apprendre à laver ton bébé, ni te donner des astuces. Juste partager avec toi ce qui fait que j'aime donner le bain à mes nouveaux-nés.

Je pense que tout à commencé un ou deux jours après la naissance de mon aîné. Il n'avait que quelques heures de vie au compteur et était encore à la maternité quand la sage-femme m'a demandé de l'accompagner pour me montrer comment lui donner son premier bain, pendant qu'une autre sage-femme s'occuperait des soins de Melissa. Elle n'avait pas été trop directive, mais son invitation - qui ne me laissait pas beaucoup de choix non plus - m'avait mis en confiance.

On était allé s'installer dans la salle commune, ou se situaient les "lavabos à bébé", juste à coté du bureau des sage-femmes. Elle m'a montré ce dont j'allais avoir besoin et où trouver tout ça pour les prochains bains avant le retour à la maison. Puis, elle m'a guidé, me laissant cette responsabilité qui m'a paru immense sur le coup. Mais c'est moi seul qui lui ai donné son premier bain. Je suis convaincu que sa manière de procéder m'a aider à me sentir très à l'aise.




Ensuite, je rapidement remarqué que pour sa part, Melissa, elle n'était pas très à l'aise à l'idée de donner le bain, de porter le bébé à bout de bras, dans l'eau. Je ne pense pas que cette réticence soit explicable rationnellement, il faudrait que j'enquête un peu plus là-dessus, mais elle a toujours eu peur de mal s'y prendre, de ne pas le tenir assez bien - elle adore donner le bain mais un peu plus tard, quand ils ont déjà un mois ou deux et qu'elle peut les prendre directement sur ses genoux dans la baignoire. Contre toute attente, sa retenue m'a prouvé que j'étais capable d'être un père par moi-même, d'avoir mes points forts (et de fait, mes points faibles). Je n'allais pas juste être l'ombre de ma femme dans le domaine - les stéréotypes du papa qui s'y prend mal et la maman qui gère tout mieux que lui voire à sa place allaient encore bon train en 2012. Mais pas chez nous : le bain était devenu quelque chose que je faisais moi, c'était devenu mon truc de papa.




Autre chose aussi. Si tu me suis sur le blog et sur les réseaux sociaux (quoi, tu n'es pas abonné à mon compte Instagram ?), tu as dû remarquer que j'ai toujours la soif d'apprendre, de comprendre, de faire les choses comme il faut, dès la première fois et de m'améliorer constamment. Et le bain, aussi simple soit-il, est rempli de petites astuces pour le rendre plus agréable pour bébé et donc pour Papa. Par exemple, l'organisation de son espace de travail, à savoir de garder à proximité les produits de soins, de préparer les vêtements en avance pour ne pas courir avec un bébé tout nu et frigorifié le temps aller chercher un body, etc. Il y a aussi le fait de comprendre l'anatomie d'un nouveau-né, notamment au niveau de ses os du crâne et des fontanelles. Parce que ça peut surprendre la première fois qu'on lave la tête de bébé, de sentir ces zones "molles" !




Et puis, quand j'ai réussi à bien tout préparer, que la température de la salle de bain et de l'eau sont optimales et qu'enfin j'immerge le petit Jean-Jacques, je peux le sentir se détendre sous mon bras, se relâcher complètement au point de se dégrenouillifier (du verbe grenouillifier, synonyme de décrapautiser, oui oui...), je sais qu'on est parti pour un moment de détente, "grâce à moi". Et ça me fait du bien à moi aussi ! On pourrait y rester des heures - si l'eau ne refroidissait pas si vite et si mes articulations ne venaient pas me signifier que toutes les postures que j'ai essayées pendant cette cession ne sont pas des plus ergonomiques. Je savoure, parce que je sais que quelques mois plus tard seulement, quand ça tiendra assis et que ça s'amusera à tout éclabousser dans de grands gestes brusques, je devrai éponger l'intégralité de la salle de bain en pestant ; ce que je fais depuis un peu moins de six ans, du coup.


Tu l'auras compris, le bain, j'en profite au maximum tant qu'ils sont si petits,
le bain, c'est mon truc de papa.



Et toi, tu le sens comment le bain de bébé ? Qui lave le bébé à la maison ?

Golden Daddy

10 commentaires:

  1. Bonjour Denis,

    Je ne sais pas vraiment de quoi l'avenir sera fait pour notre futur bébé mais c'est vrai qu'on a dans l'idée que le bain soit un des moments privilégiés entre papa et bébé alors que moi j'allaiterai. Ça c'est la théorie, en pratique on verra comment les choses s'organiseront le moment venu. Je repasserai ici dans 6 mois pour te donner des nouvelles des premiers bains =)

    Merci pour ce joli article, A bientôt

    Bises à toute la famille et caresses aux poilues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Jessica

      C'est une bonne idée de se pencher sur la question avant l'arrivée de bébé. Perso, la question ne m'avait même pas effleuré. Et finalement, j'en suis très heureux. Je pense que votre démarche peut palier au manque d'invitation de la part des sage-femmes - on sais jamais sur qui on va tomber ^^

      Merci pour ton petit message,
      A bientôt !

      Supprimer
    2. Hey hey je repasse par ici pour te donner des nouvelles ;)
      Ca me fait bizarre de relire ce commentaire du temps où j'étais enceinte. Bébé va avoir 5 mois. Papa n'étais pas trop à l'aise avec le bain les premières semaines (donc je m'en suis bcp occupé, ce n'étais pas la peine de mettre la pression à mon conjoint, surtout que moi j'étais très à l'aise dans cet "exercice" alors que je pensais que ça aurait été le contraire), mais progressivement ils se sont apprivoisés et les bains sont devenus un vrai moment de bonheur ! (Bain libre ou même dans le bain avec Papa) Ca rigole, ça éclabousse, et moi j'adore les espionner discrètement ;)

      Supprimer
    3. Hello !
      Trop cool d'avoir un retour après tout ce temps. Merci pour les news.
      Ca fait plaisir de voir des papas qui aiment autant les bains de bébé !

      En tout cas, je pense que tu as eu la bonne approche à ne pas lui mettre la pression.

      La bise et à bientôt !

      Supprimer
  2. Bonjour Denis,

    J'avoue que c'est quelque chose qui me fait peur 😅 D'une manière générale j'ai jamais osé porté un nouveau né, j'attendais toujours qu'il ait un mois ou plus ! Mais depuis que l'envie d'être maman est arrivé, je prends un peu plus confiance et puis je me dis que ça s'apprend tous ces gestes avec un nouveau né s'ils ne sont pas instinctifs.

    Hier j'ai donné le biberon à un bébé de 18 jours ! Je crois que c'est la 1ère fois que j'ai un nouveau né aussi jeune dans mes bras 😍 après j'ose pas trop demander les bébés car je sais qu'il faut faire attention les 1ères semaines de vie qu'il n'attrape rien des virus qui circulent.

    En tout cas j'ai hâte de donner le bain de bébé mais aussi que ça soit le papa car après la lecture de ton article, je trouve ça bien que papa ait aussi SON moment avec bébé 😊

    Des bisous, bonne journée.
    Thao

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Thao,

      J'ai entendu récemment que l'instinct maternelle n'existerait pas. Qu'il n'y avait que l'impulsion qui te donnait l'envie d'apprendre. J'ai trouvé ça très sensé et je pense que ça peut s'appliquer aussi aux papas.
      Comme je le disais, je n'avais jamais porté d'autres bébé avant les miens, et depuis 6 ans, je n'en ai porté qu'un autre, ma petite nièce, alors qu'elle avait déjà quelques mois. Je ne suis vraiment pas à l'aise avec les enfants des autres. Je ne les connais pas, je n'ai pas ce lien, cette communication non verbale qui s'établit avec ton propre enfant. Du coup, je peux comprendre ta réticence à le faire toi-même.
      Je suis persuadé que ça se passera bien pour tout les 2 et que vous trouverez facilement vos marques.

      Pleins de bises !

      Supprimer
  3. Très attendrissant cet article et ces jolies photos! Je ne sais pas encore comment se passeront les bains de bébé mais je nous imagine le papa et moi donner le bain ensemble 😊

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Denis, je n'ai pas d'enfant mais j'aime plus que tout lire ou écouter des choses sur le sujet, sûrement parce que j'ai la trouille de ne pas être à la hauteur ou de faire les choses mal le jour venu...

    Je trouve le moment du bain super beau, ma cousine a une petite fille de 6 mois et il m'est arrivée d'être là lorsqu'elle lui donnait le bain et j'adore vraiment le contexte de ce moment, je le trouve vraiment très mignon et tellement complice. Mais j'avoue qu'il me fait un peu peur quand même, c'est si fragile ces petites choses... Enfin voilà je trouve ton article super car il est vrai que je me voyais gérer seule le bébé le moment venu, mon compagnon n'étant pas très à l'aise avec les nouveau-nés, et cet article m'a permis de me rappeler l'importance qu'un lien papa-bébé peut avoir et je te remercie pour ça.

    Sur ce, je vous souhaite une excellente soirée à toi et toute ta jolie famille !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce jolie article =).

    À la maison, c'est mon mari qui s'en occupe. Et depuis la naissance. Ça me faisait peur à moi, et je trouvais que mon chéri était très doué pour ça ^-^.
    En plus ça permettais de passer un moment rien qu'entre père et fils, et depuis ça reste toujours leur moment.

    Évidemment ça m'arrive parfois de le laver quand le papa n'est pas la mais vu que j'ai la chance d'avoir un mari très présent, ça arrive plutôt rarement.

    En tout cas je sais que pour un prochain bébé ça sera également lui qui s'en occupera. Car il adore ça ^-^.

    Sur ce, je te souhaite un bon week-end =D.

    Bénédicte.

    RépondreSupprimer

L'espace des commentaires est là pour te permettre d'exprimer ton opinion sur le sujet en cours, de proposer des alternatives à mes écrits (je n'ai pas la science infuse) ou juste de faire part de ton humeur. Par contre, si tu viens ici juste pour déverser de la colère, tartiner ta "pseudo-culture" ou si tu n'es pas d'humeur à débattre intelligemment, passe ton chemin ! On est là entre potes.