14 novembre 2018

Comment nos ainés ont réagi à l'arrivée du troisième bébé



Je te le disais la semaine dernière, la rencontre avec mon petit troisième a été magique. La question qui vient tout naturellement après (enfin, il me semble puisqu'on nous l'a posée à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux) est de savoir comment se sont faites les présentations nos deux aînés. Aujourd'hui, pour répondre à tes interrogations mais aussi, une fois encore, noter tout ça quelque part afin de ne pas oublier ces instants qui s'effacent souvent trop vite, je vais donc m'attarder sur les réactions très différentes de nos deux petits gars à l'arrivée de leur petit frère.

Le contexte


Replaçons un peu les évènements dans leur contexte. Petit Renard est né à 6:47 du matin (Melissa te racontera bientôt tout ça plus en détail). Soit un peu avant l'heure habituelle ou mes grands se réveillent (oui, même les weekend, jours fériés et vacances incluses - #vismaviedepapa). Et si on avait pu choisir, c'est l'option qu'on aurait pris. Ils ont dormi comme d'habitude, ne se sont aperçu de rien et au petit matin, comme une fleur, on a pu leur annoncer que bébé était né. Ils n'ont rien vu - ni de l'installation des sage-femmes, ni du travail qui a duré toute la nuit, ni des douleurs de la maman.
Heureusement, deux de nos amies étaient à la maison aussi, on avait prévu le coup à l'avance histoire qu'elles puissent gérer les enfants, justement (ma femme en avait parlé ici). Du coup, après la naissance, elles ont pu s'occuper de nos deux grands, le temps de ranger un peu la chambre, et d'habiller le nouveau-né.

Puis vers 7h20, après avoir installé la caméra discrètement dans un coin de la chambre pour immortaliser ces moments uniques (c'est qu'on y avait pensé avant, oui, oui), je suis allé chercher Petit Prince et Petit Coeur, chacun à leur tour pour ne pas que la réaction de l'un prenne le pas sur celle de l'autre et qu'ils se sentent plus libres. Après avoir expliqué au cadet qu'on allait commencer par son grand frère et que je reviendrais le chercher après, on est monté, non sans une certaine agitation.




Petit Prince


Le premier à entrer en scène dans la chambre, c'est l'ainé, Ze grand frère. Déjà deux fois qu'il est promu à ce poste mais il manifestait encore plus d'impatience et d'intérêt pour ce nouveau bébé (en même temps il est nettement plus grand donc plus curieux). Depuis qu'on lui a annoncé qu'il allait avoir un nouveau petit frère, il était tout enthousiaste et le réclamait très régulièrement. A coté de ça, il a très bien compris qu'il fallait attendre que le bébé ait assez grandi dans le bidon de maman avant qu'il ne se décide à sortir. On peut dire un grand merci aux différents livres qu'on leur avait lus et autres médias comme le documentaire "l'Odyssée de la Vie" qu'il connait presque par coeur maintenant. Alors, quand le moment est arrivé, il a été absolument ravi. Il a gravit les escaliers à toute vitesse et est rentré dans la chambre en écoutant mes instructions de ne pas faire trop de bruit parce que Maman et Bébé étaient un peu fatigués.

Il s'est approché de sa maman avec un sourire format XXL et de suite a fait une caresse pleine de tendresse sur la tête de bébé. Puis il a regardé Méli et lui a demandé "il est ou le cordon ?". Pépère numéro 3 était en train de téter, j'ai donc soulevé la serviette dans laquelle il était encore emmitouflé tout rose et tout nu, et lui ai montré le cordon avec le clamp. Petit Prince a affiché une mine satisfaite. Ce cordon, ça faisait neuf mois qu'il avait envie de voir à quoi il ressemblait.

Il a vu qu'il restait quelques traces de sang sur la tête de bébé et nous a demandé ce que c'était. On lui a dit que ce n'était pas grave, qu'il n'avait pas de bobo, mais qu'on ne l'avait pas encore assez bien nettoyé. Ni une ni deux, il est donc allé lui chercher une serviette en mode "poussez vous, j'ai une mission, je dois m'occuper de mon petit frère". La rencontre était faite. J'étais très fier de mon grand garçon. Alors qu'il commençait à s'agiter (petit excès de zèle !), je me suis dit que le moment était venu de redescendre. Je lui ai expliqué que c'était le tour de son petit frère de venir dire bonjour à maman et faire la connaissance de bébé. On est donc redescendu, on a fait un câlin puis j'ai emmené Petit Coeur.




Petit Coeur


Dans un tout autre registre, l'entrée du Petit Coeur a été plus modérée. Mais fidèle à lui même, cette rencontre a été surtout très émotionnelle. Je l'ai tout de suite vu à son calme dans l'escalier, à sa discretion quand il est rentré dans la chambre. Tout ça sans que j'aie besoin de le coacher. J'ai senti qu'il était un peu impressionné alors je me suis mis un peu en retrait, pour lui laisser prendre ses aises, sans pression.

Avec son sourire timide et ses yeux grand ouverts, il s'est approché doucement du lit, ou Melissa donnait toujours le sein. Il cherchait le bébé du regard, et l'ayant aperçu, je l'ai soulevé pour qu'il le voit plus facilement (c'est qu'il est moins haut que son grand frère), toujours sans un son, tout curieux qu'il était. Méli lui lance un "c'est qui ?" engageant et il répond "c'est le bébé !" avec une adorable moue emplie de timidité. Il est décidément trop chou ce petit bonhomme... Et là, contre toute attente, il nous lance un : "il est ou le cordon ?" sur le même ton que son frère quelques minutes auparavant. Ce qui nous a beaucoup fait sourire évidemment ! J'ai donc répété le "découvrage" partiel de bébé pour montrer le morceau de cordon. Ca y est, il était devenu grand frère à son tour. Une rencontre dans le calme, pas expéditive, mais pas de chichi non plus. Il est redescendu, tout joyeux, mais pas chamboulé pour autant.




Et après ?


Le lendemain, un fois l'excitation de la naissance passée, nous leur avons offert, chacun à leur tour là encore, leur boite de grand frère. On leur a lu à voix haute les lettres qu'on leur avait écrites. On a fait des câlins. Ils ont été ravis de leurs cadeaux, ont dévoré les pièces en chocolat en moins de deux et ont été très fiers de montrer des photos de bébé à l'école et à la crèche. On leur a même mis leur nouveau t-shirt de grands-frères sous leur uniforme pour "célébrer" la naissance dès la rentrée.

Aujourd'hui, environ 3 semaines après la naissance, comment ça se passe ? Petit Prince est toujours autant aux petits soins avec SON bébé, comme il l'appelle. Il a le même syndrome de la basse-cour que Maman (à savoir appeler le bébé "mon canard", "mon lapin", "mon petit chou" et autres surnoms). Dès que bébé chouine, il accourt et cherche à le prendre dans les bras pour le consoler (même si c'est juste un petit couinement). Petit Coeur, lui, est toujours dans la retenue. Je pense qu'il a un peu peur de mal faire, bien qu'on l'encourage - sans jamais le forcer. Il n'a toujours pas demandé à porter le bébé et se contente de lui faire des caresses du bout des doigts, mais il réclame souvent à le câliner. Et s'il pleure, alors il court lui chercher un doudou ou lui mettre sa petite étoile musicale pour l'apaiser. Les deux sont vraiment attentifs à ce nouveau membre de la famille et c'est très attendrissant !




Et entre les garçons, est-ce que ça a changé quelque chose ?


Contre toute attente, oui - et pas qu'un peu. C'est surtout du coté du Petit Prince que le changement s'est remarqué. Il s'occupe beaucoup plus de son premier petit frère, il lui propose plus souvent et très volontiers désormais de prendre l'un de ses jouets par exemple, et lui pose des questions qu'il ne posait pas auparavant comme "comment s'est passé ta journée à la crèche ?". La semaine dernière, il lui a même donné le bonbon qu'il avait reçu à l'école plutôt que de le garder pour lui ! Ca m'a beaucoup surpris, ce n'était pas dans son tempérament. Je pense que cette naissance a eu l'effet que la première n'avait pas eu du fait de sa surdité et de son renfermement sur lui-même à cette époque. Maintenant, ils jouent beaucoup plus ensemble, et pas seulement individuellement dans la même pièce. Ils partagent les mêmes histoires, s'inventent des personnages à deux, alors qu'avant, c'était plus le Petit Coeur qui suivait son grand frère. Comme si Petit Prince voyait désormais Petit Coeur comme un "grand" qui devient tout à coup un véritable compagnon de jeu plutôt qu'un "petit".




De manière générale, la réaction d'un enfant à l'arrivé d'un bébé est imprévisible (dans le sens imprédictible du terme). On s'était préparés à l'éventualité que des tensions ou des attitudes de rejet surviennent, puisque c'est souvent le cas apparemment. Mais il n'y a rien eu de tel à déplorer chez nous finalement. Petit Coeur avait un petit peu régressé pendant quelques semaines avant la naissance, mais rien de grave ni de définitif, d'autant plus que ces comportements ont disparu dès la naissance. Avec le recul, je me dis qu'avec la bonne préparation qu'on leur avait donnée et le fait qu'ils avaient initialement "réclamé" ce bébé, je me doutais que la leur allait être positive. En tout cas moi, je suis aussi fier qu'attendri en regardant mes trois petits gars.

Et toi ? Comment s'est passé la rencontre entre les ainés et le nouveau-né ?


Golden Daddy

11 commentaires:

  1. Quel belle article, le comportement des enfants change, en bien c'est le mieux que petit coeur et petit prince. Et wendy et lou comment elles on réagi face a ce nouvel arrivant ?
    Je ne peu pas dire comment sa se passera la rencontre avec l'aîné, car c'est mon premier, mais hâte de voir la réaction de mon chien, et la réaction des cousins et cousine.
    Encore félicitations a vous deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Tiens nous au courant de la réaction de l'entourage, je suis curieux d'avoir d'autres versions de ce type de rencontre.
      Pour les chiens, je pense qu'on fera une vidéo avec Melissa pour raconter comment on les a préparer et comment elles ont réagi.

      Merci pour ton message et a bientôt !
      La bise
      Denis

      Supprimer
  2. Bonjour c'est la première fois où je commente un de vos articles je reste toujours en retrait maigres que je vous lis tous les 2 et que je regarde les vidéo de Mélissa. J'aime beaucoup t'es articles et il sont écrit avec tellement de passion.le comportement des loulous et au top et comme une impression que sa les à fait grandir . Moi jaccoche dans peu de temps hâte de voir comme notre petit garçon vas réagir à l'arrivée de sa petite soeur ...

    Félicitations à vous 2 et à bientôt pour la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Merci pour ton message. Je suis d'accord avec toi, cette grossesse et cette naissance les a fait grandir, c'est certain.

      Bon courage pour les derniers jours-semaine-mois (rayez la mention inutile) de ta grossesse.

      A bientôt
      Denis

      Supprimer
  3. Un nouvel article tout aussi attendrissant, toute la préparation que vous leur aviez faite était vraiment une super idée, je le note dans un coin de ma tête pour plus tard!. Je n'ai pas encore d'enfant mais j'ai eu la chance de naître à la maison et mes grandes soeurs ont eu cette même surprise au petit matin ��. Un joli moment qu'on me reraconte souvent le jour de mon anniversaire, je n'ai pas la chance de pouvoir m'en souvenir bien évidemment mais le récit de tous ceux qui étaient présents ce jour là me donne toujours du baume au coeur. Ce sont de magnifiques souvenirs et quelle chance a Petit Renard d'avoir une vidéo de ce si beau jour.
    Merci pour ce partage Denis.
    Plein de bonheur pour la suite de vos aventures de parents,
    Romane

    RépondreSupprimer
  4. Cet article est si touchant ! Je souhaite plein de bonheur à toute votre petite famille. :)

    RépondreSupprimer
  5. Olala mais c'est juste trop trop touchant et plein de tendresse tout ça. Ça me met la larme à l'oeil ^-^.

    C'est vraiment génial qu'ils aient réagi comme ça.

    J'imagine vos coeurs de parents se remplir d'amour en les voyant tous les 3 =).

    Vous êtes une famille au top.

    Bises

    Bénédicte

    RépondreSupprimer
  6. Comme c'est touchant. Ici une réaction indescriptible et magique. La grande se forçait à rire pour pas pleurer. Elle avait les yeux remplie de bonheur et les larmes au yeux. Un véritable moment hors du temps. J'avais insister pour que notre fille soit la 1ere à rencontrer son petit frère. Mes parents nous l'ont déposer à la maternité puis sont allés se promener 1h30/2h. J'ai eu l'impression de 30 min. C'était une découverte à.4. Sans personne qui aurait pu l'influencer et on regrette pas. C'est l'un de mes plus beau souvenirs. Ils ont 2 ans et 15jours d'écart. Je vous souhaite beaucoup de bonheur à vous 7

    RépondreSupprimer
  7. Il est super émouvant cet article ! Vos garçons sont vraiment trop mignons.
    J’attends mon premier donc pas d’inquiétude concernant l’aîné, en revanche je suis plus inquiète en ce qui concerne les grands-parents, et des deux côtés !
    Pour mes parents, ce sera le premier petit enfant, ils sont surexcités, d’autant plus qu’ils attendent ça depuis des années (8 en en couple et 4 ans de mariage avec mon mari) ! Pour mes beaux-parents, ce sera le troisième. Ils ont déjà un petit-fils de 7 ans et ma belle-soeur attend une petite fille qui arrivera environ deux mois avant mon fils. Mais comme ils savent que mon bébé sera le seul qu’ils vont pouvoir garder et dont ils vont vraiment pouvoir profiter (ma belle-sœur a toujours du mal à laisser son grand) ils sont autant surexcités que mes parents !
    Du coup, on n’a pas encore abordé le sujet, mais ça va être difficile je pense de les canaliser et de leur annoncer qu’on ne souhaite pas de visites les deux premiers jours à la maternité pour pouvoir faire connaissance avec notre bébé, nous reposer et prendre conscience de cette nouvelle vie a 3, et qu’on ne souhaite pas non plus que notre bébé passe de bras en bras...
    Vous avez vécu comment l’arrivée de vos 3 garçons avec votre famille, et plus particulièrement avec vos parents ?

    RépondreSupprimer
  8. C'est tellement émouvant ! Merci d'avoir partagé ces moments avec nous :) Et l'idée des boites cadeaux est super, je vais aller lire ça ! :D Et encore félicitations à vous :)

    RépondreSupprimer

L'espace des commentaires est là pour te permettre d'exprimer ton opinion sur le sujet en cours, de proposer des alternatives à mes écrits (je n'ai pas la science infuse) ou juste de faire part de ton humeur. Par contre, si tu viens ici juste pour déverser de la colère, tartiner ta "pseudo-culture" ou si tu n'es pas d'humeur à débattre intelligemment, passe ton chemin ! On est là entre potes.