20 juin 2018

Préparer un voyage avec de jeunes enfants - mes astuces



J'ai failli mettre comme titre "comment j'ai survécu à une semaine de vacances avec mes enfants", mais ça aurait été te suggérer que ca avait été horrible. Alors qu'en fait, c'était génial et pourtant on est pas parti la porte à côté mais au Sud de l'Italie, ce qui impliquait pas mal de trajets et un voyage en avion de 2h30 alors que nos deux enfants ont seulement 3 et 5 ans et que ma femme est enceinte. On s'est éclaté, on a bien mangé, on a bien joué, on s'est amusé, tous ensemble et sans se prendre la tête ni s'épuiser. Je pense même pouvoir dire qu'on s'est tous reposé ! Mais ce n'était pas sans une bonne préparation et une bonne organisation. Quelles sont les astuces qui ont facilité la préparation de ce voyage ? Comment s'est-on débrouillé pour que ça reste un moment reposant malgré les contraintes âge / grossesse / distance ? A l'approche des grandes vacances, je me suis dit que notre expérience pourrait peut-être t'aiguiller.


  • Le contexte

Côté destination, le choix n'a pas été complexe : pour plusieurs raisons perso, on devait se rendre du côté de la famille italienne de Melissa. On est donc parti en Italie, près de Nardò dans les Pouilles (le talon de la botte), la seconde semaine de juin. On avait choisi de prendre un vol Easyjet Londres-Brindisi pour s'y rendre, le tarif était raisonnable, même si, forcément, multilplié par 4, c'est pas rien comme budget pour autant.

Sur place, on a trouvé un chouette appartement sur booking.com avec une piscine (ce qui nous a vraiment décidés histoire de profiter avec les enfants sans forcément aller s'entasser sur une plage publique déjà bondée). Pour avoir le choix et des tarifs intéressants, on a planifié notre voyage très en avance : c'est à dire qu'on a booké l'appartement en janvier pour juin. Quand on s'y prend tôt on a souvent de bien meilleurs tarifs et disponibilités même sur les lieux les plus prisés des vacanciers.




  • Les copains


Plus on est de fous, plus on rit. Dans le cas des enfants, c'est tout aussi vrai. Alors tant qu'à partir en vacances, autant emmener des amis avec qui on s'entend bien et qui aiment les enfants (faudrait quand même préserver leur vacances à eux aussi). C'est tout bénef' pour tout le monde. Les parents ont un peu plus de liberté vu qu'ils ne sont pas les seuls à garder un oeil sur leur progéniture, les enfants ont un peu plus de monde avec qui jouer, et les parents profitent de bons moments avec leur(s) ami(s). Nous, on est parti avec notre amie Barbara. Elle ne le sait sûrement pas assez, mais on l'aime très fort et c'est de loin la personne que nos gosses réclament le plus souvent à voir, alors forcément, quand ils ont su qu'elle nous accompagnait carrément en vacances, c'était l'explosion de joie ! Et ça c'est tellement bien passé pour tout le monde qu'on s'imagine déjà repartir avec elle la prochaine fois - Barbara, si tu passes par là... ;-)


  • Le confort


Clairement, en ce qui nous concerne, quand on part en vacances avec nos petits, on ne vise pas le camping sauvage. On voulait un peu de souplesse et avoir la possibilité de cuisiner et de prendre le petit déjeuner sur place pour ne pas s'obliger à courir dès le réveil. Parce qu'on a tous un peu du mal à supporter la chaleur, on a choisi de louer un appart avec clim (surtout que là-bas la nuit ça dépassait à l'aise les 30°C), avec assez de place pour qu'on puisse avoir un lit chacun, propre, avec de bonnes notes sur les différents sites (booking.com, AirBnB, Abritel ou autre).

Et dans l'idée de pouvoir visiter un peu les alentours, faire quelques courses, sortir au restaurant et simplifier les transferts aéroport - lieu de vacances, on a choisi de louer une voiture, ce qui pour nous était l'assurance d'être indépendants et de pouvoir transporter tout ce dont nos bambins pourraient avoir besoin en cours de journée (deuxième paire de chaussures, goûters, bouteille d'eau, poussette, etc...)



  • Les valises


Comme le suggérait le point précédent, il y a un grand travail de préparation. Et du fait qu'on a choisi de n'emmener que des bagages à main (soit 4, un chacun), il a fallu faire avec les restrictions de sécurité des aéroports (les liquides dans 1 sac transparent par personne, pas de contenant supérieur à 100mL, pas d'objet tranchant, etc.). Donc crème solaire en format voyage (n'hésite pas à faire le tour des pharmaciens et parapharmacies pour en récolter !) et shampoing en taille échantillon. Etant donné que les petits sont atopiques, ils ont la peau qui sèche très vite, d'autant plus avec le vent, le soleil, l'eau de mer - pour la toilette, on a donc choisi d'emporter simplement un pain de savon surgras : solide donc nickel pour l'avion, mais surtout hyper économique, durable et largement suffisant pour la douche de toute la famille.

La clef de la réussite a été de faire une liste bien en amont des objets indispensables et de ceux "bonus", histoire d'optimiser le chargement des valises. Pour les vêtements, on est parti sur des maillots de bain et des chapeaux par deux pour ne pas se prendre la tête avec le séchage (oui oui, même pour les chapeaux), deux paires de sandales chacun (pour ne pas qu'ils aient mal aux pieds et donc éviter les petits bobos du type ampoules) des lunettes de soleil et quelques tenues un peu plus habillées pour sortir.
La petite astuce qui nous a sauvé la mise, c'est de prendre quelques protections de matelas jetables. Ça permet d'éviter d'avoir à demander de changer les draps en cas de petit accident nocturne (comme ça peut arriver de temps en temps avec des enfants de cet âge). Pour l'anecdote, Petit Prince avait fait un pipi au lit dans un AirBnB il y a quelques années et le matelas n'avait pas de protection. J'ai donc du payer pour le matelas souillé...




  • Les repas

Les vacances sont un moment idéal pour décompresser et se changer du quotidien. Du coup, même si on a gardé l'option de manger à l'appartement au moins le petit déjeuner + un autre repas, on a aussi prévu un budget restau, histoire de gouter de nouvelles choses sans avoir à cuisiner tout le temps. Pour choisir correctement, on a usé et abusé des notes et avis sur trip advisor et google pour pas être déçus d'un établissement. Eh bien globalement, ça valait le coup de faire confiance aux internautes (à l'exception d'un délai d'attente un peu abusé sur un restaurant, mais ils sont comme moi, ils sont pas toujours à leur maximum - heureusement que les "spaghettis alle vongole" et les pizzas étaient délicieux).

  • Les enfants


Tu l'auras compris, pour profiter de nos vacances avec eux, il faut intégrer les enfants aux activités et aux préparatifs. N'étant pas des cracks en histoire-géo (3 ans et 5 ans, je répète), il ne servait à rien de leur taper un cours sur l'endroit précis. Par contre, leur montrer des images, leur parler des gens qu'ils vont rencontrer, qu'ils parleront une autre langue, qu'on va là ou il y a une piscine, près de la mer et en avion, ça leur a permis de participer et d'être enthousiastes sans subir ces trajets ou angoisser.
Surtout : ne pas oublier les affaires de piscine (même si on pouvait toujours en acheter en arrivant). On est parti sur une paire de brassards pour chacun et 4 pistolets à eau, ultra légers et ultra amusant pour les petits (et les grands).
Je te conseille d'emmener des jeux d'extérieur pour les occuper les jours où rien de prévu et un livre avec plusieurs histoires pour les moments de calme à l'intérieur. (nous nos gosses adorent la lecture). Si la météo risque d'être capricieuse, tu peux tenter d'emporter quelques jouets qu'ils aiment beaucoup (un dinosaure ou un playmobil peut littéralement te sauver tes vacances). Et l'idéal est aussi de penser à des jeux / livres / jouets / dessins animés pour leur permettre de passer le temps en cas de longue attente à l'aéroport (on y est resté 4h à ne "rien faire" au retour et je peux te dire que j'étais content d'avoir de quoi les occuper parce que 4h, quand t'as 30 ans, c'est déjà long, alors à 5...).

Notre petite astuce : beaucoup les occuper le matin pour profiter de siestes en même temps qu'eux l'après-midi. Testé et approuvé, ça permet à tout le monde de vraiment se reposer !



  • La puériculture


C'est LE gros sujet des vacances. Au sens littéral. Faut-il emmener un siège auto pour les petits ? Faut-il leur prendre une poussette ? On a déjà pris plusieurs fois l'avion avec les petits. Et les trainer dans les aéroports, les faire attendre que Papa prenne ou rende la voiture de location, ça ne les enchante pas toujours. Autant ça a été à l'aller, ils ont été super cool, autant au retour ils ont eu plus de mal à tenir en place (en même temps à l'aller on a pas tellement attendu, mais le retour, je répète, on en a eu pour 4h à ne littéralement rien faire en attendant que l'avion se pointe enfin). Alors on était bien content d'avoir une poussette pour chacun, qu'il puissent se poser tranquillement et patienter calmement, voire même piquer un somme.

Et outre les trajets parfois bien longs dans les aéroports, les poussettes nous ont aussi beaucoup servi pour les balades, vu qu'une fois encore, à 3 ans et 5 ans, au bout d'un moment, marcher ça fait long et ça peut devenir bien barbant aussi pour les parents de devoir porter un petit qui fatigue (qui plus est, Melissa étant enceinte, elle ne peut pas en porter un de plus !). On a entre autre passé une demi-journée pour visiter la ville d'Otranto, sous un soleil de plomb (35°C) et en devant se garer assez loin du centre historique. Si on n'avait pas eu les poussettes, on y serait peut-être encore...

L'autre alternative ce sont ces petites valises roulantes pour enfant qui sont au format bagage à main. On en a utilisé une quand on est parti aux Canaries et c'était vachement cool : ils ont leur valise donc ça les responsabilise, et on peut quand même les asseoir dessus quand ça fait trop long pour leurs petites jambes. Là on était très limité sur les bagages, donc ce n'était pas pour cette fois ci (la contenance est quasi-nulle), mais quand on peut avoir des bagages en soute c'est une chouette alternative à la poussette.



  • Un petit bilan ?


Pour ce type de voyage où on avait surtout besoin de pouvoir se déplacer facilement, tout en ayant notre indépendance, je trouve que c'était une bonne organisation, même si, il faut le dire, ça nous a quand même couté un bras (surtout la voiture, qu'on a dû choisir assez grande pour partir à 5 avec bagages et poussettes). Agréable et pratique donc, mais pas forcément super économique. Heureusement qu'on avait pris le temps de se faire une petite cagnotte dans laquelle on a pioché pour nous assurer un moment de détente en famille. A noter que cette fois-ci on s'est débrouillé comme ça parce qu'on n'avait pas tellement le choix de la destination, sinon, on aurait sans doute choisi un autre mode de voyage (via une agence, service tout compris, etc.) comme on l'avait déjà fait à quelques reprises avant ça et qui finalement revient au même prix voire moins cher.


Et toi, comment tu pars en vacances avec tes enfants ?


Golden Daddy

16 commentaires:

  1. Coucou Denis !
    J'ai trouvé ton article hyper intéressant et même si j'ai pas d'enfants je me dis que ça doit être une organisation de dingue, avec poussettes, changes, sièges-auto, jouets, perso je m'imagine déjà tout prendre pour mes petits et oublier la moitié de mes affaires ahah
    Sinon je trouve que tu écris vachement bien ! C'est super agréable de te lire ! Et je reviendrais surement tout relire quand j'attendrais mon premier bébé, là je n'ai que 22 ans, PAS MAINTENANT ahah
    Love, Céline xx
    PS: si je peux me permettre dans "spaghettis alle vongole", spaghetti ne prend pas de s, parce que le mot est déjà au pluriel en italien 😏 Baci baci da Roma !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Céline,
      Merci pour ton message.

      Et oui, tu as raison sur le S, mais c'est Melissa l'Italienne. Je vais corriger ça ;-)

      Supprimer
  2. Coucou!
    Nous on est aussi parti en Italie (Milan et lac de Côme) début avril avec Pilou (2 ans et demis) et moi enceinte également.
    On avait aussi bien préparé le petit sur l'avion, qu'il était ravi de prendre, et sur le fait que sa tata nous rejoignait sur place, grosse joie!
    On a pas pris de poussette car c'est vraiment pas notre truc, j'ai jamais su m'en servir de ce truc, en même temps je suis monitrice de portage alors bon la poussette n'est pas ma priorité, mais j'ai toujours une écharpe dans le sac pour un portage d'appoint voir +.
    On a pas loué de voiture; on prenait les bus (très en retard constamment où on était lol), le train, et le funiculaire. Le petit a adoré, je crois qu'il a retenu que ça de tout le voyage.
    Et on a choisi comme vous de louer un appartement, le camping avec Pilou non merci 😉
    Ce fut un super voyage pour tout le monde, Pilou réclame à repartir tout le temps depuis, on verra quand j'aurais accouché maintenant.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello !
      Merci pour ton partage. Bonne idée le portage, en plus ca te permet de prendre les transports plus sereinement, vu que tu as moins de bazar à emmener.
      A tout bientôt
      Denis

      Supprimer
  3. Hello ! Super article bien détaillé. Cest intéressant d'avoir un témoignage comme celui ci pour les voyages avec enfants. Comme vous avez pris votre poussette, vous avez du la mettre en soute ? Ou cest une poussette cabine comme la babyzen yoyo ?
    Bisous a ta petite famille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello,
      Pour les poussettes, tu les fais enregistrer au comptoir comme un valise en soute et tu la laisses au pied de l'appareil. Ensuite tu la récupères comme une valise ou au niveau des bagages hors-format (ça dépend des aéroports).

      Merci pour ton message, il est très encourageant !
      A bientôt

      Supprimer
  4. Hello !
    Merci pour les tips !
    Et pour dire que les vacances avec les mômes, c’est cool.
    Les miennes ont 8 mois et ça rassure de se dire que les voyages ne vont pas être crevants...
    Juste une question : vous prenez 1 poussette pour chaque enfant, c’est bien ça ? Pousettes cannes ? On ne jure que par la iCandy (la double) qui nous a coûté un bras (et pis l’autre) et je me demandais si ça valait l’an peine d’investir dans des poussettes cannes. Ou une yoyo. Enfin deux.
    Bref, si jamais le sujet poussette te branche, saches que tu auras au moins une lectrice attentive. Et alors vu que vous avez reçu la nouvelle peach, j’en trépigne un peu, hihi.
    À bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Raphaëlle,
      Merci pour ton com', ca fait plaisir.
      J'avoue que quand on voit comment sont traités les poussettes à l'aéroport, je pense qu'on peut hésiter à leur confier notre iCandy (promis, je te parle de la nouvelle peach bientôt). D'autant plus qu'elle est en plusieurs partie, donc ca peut être plus complexe à emmener.
      On était parti sur des cannes. On en avait acheté une a 79€ chez bébé 9, histoire de pas pleurer si elle se casse. Et elle a tenu le coup et à fait le job, je pense en faire la revue prochainement. Puis on a reçu les bébé confort qui se plie très facilement.

      La bise !

      Supprimer
  5. Bonjour Denis,

    Merci pour ton article, prochain voyage prévu en septembre prochain direction la Martinique avec ma Doudou qui aura 21 mois.
    On devra louer une voiture aussi. Les agences de location proposent elles des sièges auto ?

    Merci d'avance pour ta réponse.

    Kelia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Kélia,

      Bon courage pour votre voyage !
      En général, les agences de location proposent des sièges auto, souvent moyennant finance. Je ne peux que te recommander de passer par ne grande enseigne (Europcar, Avis, etc.) puisque tu pourras avoir la garantie que le siège est propre et bien entretenu.

      A bientôt

      Supprimer
  6. Merci pour ce chouette article! C’est une sacrée organisation et je crois que je vais commencer à organisation nos vacances de septembre (on sera 3, mais bébé aura 4 mois).
    Avez-vous finalement pris les sièges auto? Ou avez-vous loué avec voiture?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sandrine,

      On a pris les sièges auto avec la voiture de loc. C'était plus pratique, d'autant qu'ils n'ont pas besoin de siège dans l'avion.

      Par contre pour ton bébé, tu peux prendre un cosy dans l'avion. Le bébé confort que l'on a reçu (Pebble Plus, unboxing prévu très rapidement avec Melissa) est autorisé dans la cabine. Donc bébé sera peinard, a sa place.
      Le mieux c'est de valider avec la compagnie aérienne pour les détails.

      La bise et à bientôt

      Supprimer
  7. Hello ! Super article ;)
    Effectivement voyager avec de jeunes enfants c'est pas tjs facile .. nous sommes partis en Thaïlande avec nos 2 garçons ( 9 mois et 3 ans) les 12h d'avions et le décalage horaire je m'en souviens encore haha ;) mais le bonheur de voyager avec ses enfants c'est top ! Je vous embrasse
    Justine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Justine,

      La Thailande nous botterait bien à l'occasion. Ou le Vietnam. Mais c'est vrai que ca fait beaucoup de trajet. Et j'avais pas pensé au décalage horaire qui peut être compliqué pour eux.
      Mais comme tu dis, voyager en famille, c'est un bonheur !

      Supprimer
  8. Merci pour cet article !

    Normalement on devrait partir cet été mais sûrement à la dernière minute.
    Ça me stressait un peu au départ mais bon finalement je me dis que mon fils sera un peu plus grand donc ça ira.

    Je partirai avec le strict nécessaire en terme d'équipements, je pense qu'on peut s'en sortir avec peu de choses pour éviter de transporter sa maison lol . Même si on partirai en voiture, inutile de se charger comme des mulets.

    Enfin on verra le moment venu du coup !

    Je retiens les infos que tu as donné car l'année prochaine quand il sera plus grand on envisage un petit voyage avec avion du coup. Donc ce que tu as dit me sera bien utile !

    En tout cas c'est super que vous ayez pu profiter à fond de ce séjour ^-^. Dommage pour les 4 heures d'attentes à l'aéroport. Mais je comprends tes enfants. Moi même j'aurai difficilement supporté ^^".

    Bise

    Bénédicte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Bénédicte,

      Content que cet article t'ait plu.
      La première fois qu'on est parti avec Petit Prince, il avait 9 mois et on est allé à Fréjus en voiture (4 heures depuis Annecy). C'était pas trop mal, mais finalement, ca nous a couté un bras et on a moyennement profité. On se disait qu'on aurait peut-être du prendre un hotel club en Tunisie en tout inclus, on aurait eu l'esprit plus léger.
      On a fait pas mal de voyage avec nos petits, et franchement, la clef c'est de ne pas se prendre la tête et de bien se préparer. Je suis certain que vous allez y arriver ;-)

      La bise !

      Supprimer

L'espace des commentaires est là pour te permettre d'exprimer ton opinion sur le sujet en cours, de proposer des alternatives à mes écrits (je n'ai pas la science infuse) ou juste de faire part de ton humeur. Par contre, si tu viens ici juste pour déverser de la colère, tartiner ta "pseudo-culture" ou si tu n'es pas d'humeur à débattre intelligemment, passe ton chemin ! On est là entre potes.