7 février 2018

Bien vendre sa voiture



La famille s'agrandit, des frais se profilent, la confiance avec ta monture est perdue ou tu as tout simplement l'envie de changer de voiture. On peut même imaginer que ton concessionnaire fasse une reprise qui ne convienne pas (des fois ils abusent, on est d'accord). En bref, tu souhaites revendre ta voiture. Voici quelques conseils que j'ai grappillés de ci, de là, pour bien vendre ta voiture, au meilleur prix. Testés et approuvés.

Bien entendu, on parle d'un véhicule roulant, en bon état général (pas de portière enfoncée ou de grosse trace de rouille, pas de fuite dans le compartiment moteur, etc.). Et je ne te parle pas non plus de voitures de collection ou très recherchées. Je te parle ici de voiture que l'on va appeler "généraliste". Pour ma part depuis 2003, l'année de mon permis, j'ai vendu 5 voitures, en ai acheté une neuve et 7 d'occasion (ma première a fini à la casse, snif 😥, je t'ai raconté ça ici). Ma dernière voiture achetée d'occasion, je roule avec actuellement.

1 - Se renseigner sur les prix du marché

Côte Argus, lacentrale.fr, côte professionnelle, tu seras surpris de constater que ta voiture n'a pas le même prix selon l'interlocuteur que tu as en face de toi. Commence par chercher à acheter "ta" voiture. Site de petites annonces, garagiste du coin, grosse concession. Parfois un petit coup de téléphone peut grandement te renseigner sur les points forts et faibles de ta voiture et le prix raisonnable auquel tu peux prétendre. Fais une recherche avec les mêmes critères (année-modèle, finition, kilométrage) au niveau national, puis réduis le champ de recherche à la région ou au département. Tu connaitras ainsi "le marché" réel concernant ta voiture et ainsi proposer un prix "dans la moyenne". En plus, cela te permettra d'avoir des arguments pour la négociation (véhicule rare, finition peu commune, options, accessoires etc.)

Au moment inévitable de la négociation, j'aime bien la formule "si vous trouvez moins cher pour un modèle équivalent, je m'aligne". Alors autant être certain de ne pas avoir à le faire !


Éplucher les annonces avant de déposer la sienne

2 - Faire les réparations indispensables

Je pense notamment aux pneus, freins, et toute indication du contrôle technique (qui doit être fait avant la vente, ne l'oublions pas). Il est possible de vendre sa voiture avec une contre visite à passer, mais tu pars avec un handicap sérieux pour l'étape de la négociation.
S'il y a bien une règle que tu dois retenir, c'est "tout se vend, mais tout a un prix". Donc oui, les voitures sales et cabossées se vendent, mais à quel prix ?

3 - Soigner l'annonce

C'est le premier contact entre ton futur acheteur et toi. Alors soigne l'orthographe et la présentation ! Tu répondrais à une annonce en hiéroglyphe? Pour éviter les questions à la fois rébarbatives et non constructives du genre "Elle a le GPS votre voiture? Le bluetooth marche bien? Il y a la clim ?", n'oublie pas de lister les équipements, entretiens et réparations récentes et/ou à prévoir, si tu es fumeur ou non, etc. J'aime bien aller sur le site largus.fr (par exemple la section Qualité-fiabilité) pour connaitre les équipements de série de mon modèle.

4 - Un grand coup de propre avant toute visite.

A l'intérieur comme à l'extérieur ! Pas besoin de rentrer dans le compartiment moteur si tu n'es pas un professionnel de l'automobile. Personnellement, j'ai 2 garçons en bas âge et un Golden Retriever qui monte dans la voiture, et pourtant, jamais je n'ai eu à baisser le prix de mes véhicule à cause d'un mauvais état intérieur. Alors, à tes chiffons et sors l'aspirateur. Fais moi savoir si tu veux que je t'explique comment je nettoie ma voiture.



5 - Préparer ses réponses aux questions courantes

Même les questions les plus indiscrètes ou stupides. Questions du genre "pourquoi la vendez-vous ?" ou "depuis combien de temps l'avez-vous ?" ou ma préférée : "Vous l'aviez acheté combien à l'époque ?". Il y a des questions légitimes, d'autres qui sont la juste pour te déstabiliser ou juste parce que l'acheteur potentiel se prend pour un grand négociateur. Alors dans l'ordre : évite les réponses évasives, sois précis, et n'hésite pas à détourner la conversation. La troisième stratégie est très pratique pour éviter les questions inutiles de personnes qui ne viendront jamais essayer ni acheter ta voiture. Personnellement, à la question "quel est votre dernier prix ?" je réponds directement "quel est votre budget ?". Ça fait le tri !

6 - Se préparer à l'inévitable négociation

Après la visite et l'interrogatoire, va venir la question fatidique du prix. Et bien entendu, la négociation. Et oui, je ne souviens plus où je l'ai lu (je ferais un update si je retrouve la source), mais plus de 90% des ventes d'occasions entre particuliers sont négociées, et la moyenne est située entre 2 et 5% du prix initial. Si ta voiture est en bon état, propre, à jour des entretiens, etc. tu auras des contre-arguments. Par contre, si tu es pressé ou s'il y a des frais à prévoir immédiatement (voir le point 2) ou si l'intérieur mériterait une préparation digne d'un concessionnaire (auréole ou déchirure sur les sièges, moquette décollée, plastique rayé, odeur tenace dans l'habitacle, etc. - voir le point 4), je n'aimerais pas être à ta place ! Et pour tout te dire, oui, le plein d'essence est déjà rentré dans des négociations.

Se préparer à parler tarif commence déjà au moment de l'annonce. Si tu n'es pas prêt à négocier, indique-le dans l'annonce (prix ferme). Ne rajoute pas trop de marge de négociation non plus (2% c'est bien) et fixes toi un prix minimum ou il n'y a plus de discussion possible.




7 - L'essai

Il peut arriver que l'acheteur ne veuille pas faire d'essai. Ça m'est arrivé. Insiste un peu, ça évitera les rappels après la vente. Ensuite, ne laisse pas la clé au visiteur sans être déjà dans la voiture. Certains assureurs "low-cost" ne couvrent pas le vol de la voiture en cas de vol de clé. La balade en voiture est l'occasion de vanter un peu les mérites de la voiture (qualité routière, confort) et de répondre aux questions.

8 - La suite

Le prix n'est pas la seule variable à considérer. Il faut parler des dates et du mode de règlement. Quand est-ce que l'acheteur peut payer la voiture ? Quand peux-tu la lui laisser ? Je recommande le chèque de banque et le virement. Dans ces 2 cas, il est possible d'appeler l'agence bancaire de l'acheteur pour vérifier le paiement.

9 - La vente

Youpi joie ! Tu as trouvé un acheteur et le règlement t'es parvenu. Que faire à présent ? Voici un lien qui peut être utile: Vendre ou donner son véhicule.

En gros, il faut remettre à l'acheteur:
  • Carte grise barrée avec la mention "Vendue le ../../.... à ..h.. (pense à conserver une photocopie ou un scan)
  • Déclaration de cession du véhicule remplie en 3 exemplaires, un pour toi, un pour la préfecture (que tu dois envoyer) et le dernier pour l'acheteur. Fais une copie de l'exemplaire "préfecture" pour ton assureur, il te le demandera. NB: La date et l'heure fera la différence si l'acheteur se fait flasher avec la voiture au moment de repartir.
  • Original de PV de contrôle technique (garde une copie ou un scan)
  • Déclaration de situation administrative (anciennement "certificat de non-gage"), juste pour information, mais obligatoire quand même.
  • Les clés et double des clés (logique non?)



Certains vendeurs font aussi signer une sorte de "contrat de vente" pour mettre noir sur blanc les détails de l'accord et la liste des documents remis au moment de la vente. A toi de voir, rien n'est obligatoire.

NB: D'après l'article 1641 du code civil, en tant que vendeur, tu es responsable des éventuels vices cachés de la voiture. Attention, on ne parle pas des défauts "masqués" par le vendeur, mais plutôt les problèmes "indétectables" (une durite qui va se déchirer, une courroie qui casse, etc.). Heureusement, l'article 1643 permet de s'en dégager si tu spécifies que tu ne garantis pas la voiture. Une mention dans l'annonce ou dans le contrat de vente et le tour est joué, à condition d'en garder une copie pour tes archives.

Attention, ces conseils ne représentent que mon expérience et ne constituent aucune garantie, on est bien d'accord !


Et toi, as-tu déjà vendu une voiture d'occasion ? Quel genre d'acheteur as-tu rencontré ?



Golden Daddy

5 commentaires:

  1. Merci pour toutes ces informations =).

    On espère pouvoir changer de voiture au printemps prochain et pour moi c'était sûr qu'on ferai une reprise chez un concessionnaire. Mais si jamais ils nous proposent un prix trop bas, on pourra envisager de la vendre nous même du coup !

    Affaire à suivre !

    Bonne journée,

    Bises

    Bénédicte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Bénédicte. Du coup, je suis content d'avoir élargi ton horizon pour ce changement. Disons que le fait d'être prête a la vendre par vous-même pourrait aider dans la négociation avec le concessionnaire. Parce que oui, même la reprise de ton ancienne voiture peut se négocier.

      A suivre, comme tu dis.

      Supprimer
  2. Coucou Denis !
    J'ai trouvé ton article très très intéressant et même si je n'ai pas de voiture à vendre sachant que j'utilise la golf II de mon Papa qui est bien trop précieuse ( pour lui ) pour qu'on la vende, j'ai tout lu et je vais venir le relire quand j'en aurais besoin en futur. Par contre moi j'aimerais beaucoup m'acheter une Fiat 500 ! Du coup je voulais te demander un article sur comment acheter un voiture d'occasion justement ! Parce que si je me rappelle bien tu roules en occasion là maintenant.
    Merci d'avance, et pour les prochains articles !
    Bonne journée,
    Celine
    PS: j'ai oublié de te laisser un commentaire pour ton article de la semaine dernière, du coup je le fait maintenant : il était tellement beau ! J'ai adoré, adoré le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Céline et merci pour tes petits mots.
      C'est une bonne idée d'article, sachant qu'il y a plusieurs possibilité pour l'achat d'une voiture d'occasion (concession auto, revendeurs, particuliers, enchères, etc.). J'ai acheté la majorité de mes voitures aux enchères, et la dernière je l'ai prise chez un concessionnaire. Je retiens l'idée, surtout pour expliquer les différents avantages et inconvénients. A suivre.

      J'avoue que j'aime bien la Fiat 500. On en a eu quelques unes en location pendant nos recherches de maison en Angleterre, et je la trouve a la fois très réussi et pas trop cher. D'autant qu'il y a le choix sur les finitions et les couleurs (très girly ou un peu sport voire radicale pour l'Abarth).

      Supprimer
  3. Un article fort intéressant !Je n'en suis pas encore là, ma petite Dacia pour mon petit couple encore loin de la vie de famille suffit largement.

    J'imagine que plus tard monsieur voudra une grosse voiture mais pour l'heure place à une voiture pratique pour tous le monde !

    bises

    Witchimimi
    https://www.witchimimi.com/

    RépondreSupprimer

L'espace des commentaires est là pour te permettre d'exprimer ton opinion sur le sujet en cours, de proposer des alternatives à mes écrits (je n'ai pas la science infuse) ou juste de faire part de ton humeur. Par contre, si tu viens ici juste pour déverser de la colère, tartiner ta "pseudo-culture" ou si tu n'es pas d'humeur à débattre intelligemment, passe ton chemin ! On est là entre potes.