29 novembre 2017

Première voiture, premiers amours.



Je te l'avais bien dit dans l'introduction de ce blog, je suis un passionné de voiture. Pas un psychopathe obsessionnel - non, je ne suis pas pour autant tombé dans la spirale infernale du tuning ni ne passe tout mon temps libre à bricoler sous le capot (j'suis papa, t'rappelles, du coup, mon temps "libre" c'est souvent avec ma p'tite famille que je le passe), mais je reconnais que j'aime m'informer des nouveautés et que mon péché mignon côté émissions, c'est Turbo. Je suis ce genre de type qui reconnait en un clin d'oeil la marque et le modèle d'une voiture en la croisant dans la rue, parfois même l'année, au grand désespoir de ma femme qui ne raffole pas tellement de ce type de conversation - bien qu'elle apprécie tout autant me causer rouge à lèvres, pour ma défense.



Bref, j'aime les bagnoles. Mais il y en a une que j'ai aimé tout particulièrement. C'était ma première voiture, mon premier amour. Et ça aurait pu durer toute la vie - j'suis un gars fidèle. Je parle de LA voiture, celle avec qui j'ai passé le plus de temps en vadrouille dès que j'ai eu mon permis, en 2003 (ça me rajeunit pas tout ça), j'ai nommé : une Volkswagen Golf mark 1 GL de 1982 (soit 3 ans plus vieille que moi), moteur 1.6 litres à carbu, 5 vitesses. Extérieur bleu, intérieur cuir noir ; la classe. Peut-être qu'un jour je te raconterai mon histoire d'amour avec celle qui est devenue ma femme, mais aujourd'hui, c'est de cette vieille Golf bleue que j'ai envie de te parler.

Déjà, navré pour la qualité des photos, mais elles datent un peu, tu comprendras pourquoi un peu après, et je n'en avais pas beaucoup en stock, à mon grand désespoir - tu l'auras compris, c'est une histoire d'amour qui s'est terminée en rupture, et dans le genre douloureuse, en plus.

C'est un voisin de mes parents qui vendait la voiture de sa fille, ancienne militaire qui allait déménager sur Paris. Autant dire qu'elle n'avait pas beaucoup roulé avec sa voiture et qu'elle n'allait plus en avoir besoin. Une bagnole avec une histoire, cela dit. Je l'ai essayé avec mon père, j'étais encore en conduite accompagnée. Les freins ne fonctionnaient pas très bien, il fallait pousser un peu trop fort sur la pédale, sans beaucoup de réponse. Je m'en rappelle comme si c'était hier. Mon père a négocié pour moi : "On ne touche pas le prix mais vous remplacez tout le système de freinage". Cinq cents euros. C'était presque donné.




Et donc, une semaine avant de passer mon permis, je me retrouve avec cette bombinette trop classe de soixante-dix chevaux. Cette petite chose pesait sept cents kilos : donc rapport poids/puissance quasiment identique à une focus moderne, avec le double de chevaux. Pas mal hein ? Un vrai karting, je te dis. Ce n'était pas une GTI, à mon grand regret à l'époque - c'est que j'avais déjà certaines exigeances. Mais heureusement en même temps ! Toute cette puissance dans une si petite voiture entre les mains d'un tout jeune conducteur, ça n'aurait sûrement pas été raisonnable. Même si on peut dire que j'étais plutôt expérimenté, vu que j'ai fait trente mille kilomètres pendant ma conduite accompagnée (tu as bien lu).

Cette Golf, c'était Deutsche Qualität à l'ancienne. C'est sur cette voiture que j'ai le plus appris sur le fonctionnement et l'entretien d'un moteur. Remplacement de courroie, de ligne d'échappement, de durite de carburant ou de refroidissement, circuit électrique... on a tout fait dessus avec mon père. C'était tellement accessible et de bonne qualité que c'était un plaisir de s'en occuper.




Elle était un peu capricieuse, c'est vrai. Elle n'aimait pas avoir froid non plus. Sinon, elle tournait sur trois cylindres le temps de se réchauffer. On a jamais trouvé d'où ça pouvait venir. Elle m'a fait quelques frayeur aussi. Comme cette fois sur l'autoroute ou elle a calé alors que je dépassais. Sympathique n'est-ce pas ? Le problème venait de quelques particules de rouille qui bouchaient le tuyau qui plonge dans le réservoir d'essence. D'ailleurs, elle avait une descente que je n'aurais pas aimé remonter à vélo ; 8,5 litres aux cent kilomètres - en roulant tranquille.

Ma première voiture, elle sentait l'essence, l'huile chaude, le vieux cuir et le surodorant à la vanille. Bah oui, j'avais une petite bouteille de parfum pour embaumer un peu, mais elle s'était complètement vidée sur la moquette du passager. Tout un souvenir !

Et quel confort ! De toutes les voitures que mes parents avaient durant cette période, c'était de loin la plus confortable. Même leur Mazda 323 avait du mal à suivre. Et je sais de quoi je parle, j'en ai avalé des kilomètres pendant mes études. Heureusement, à partir du moment ou je suis rentré dans la vie professionnelle, j'ai toujours eu des voitures pour aller au boulot. Du coup, ma vieille Golf ne roulait plus autant. J'aurais pu la garder des dizaines d'années, comme ça. Si seulement...




Je l'avais encore quand j'ai rencontré Melissa, c'est dans cette voiture que je me suis senti amoureux la première fois (je t'en reparlerai, tiens, si ça te branche, de ce qui s'passe dans la tête d'un homme qui tombe amoureux, si ça te tente, mais c'est une autre sorte d'amours et une autre sorte d'histoire...). D'ailleurs, la première fois que je me suis fait contrôler par la maréchaussée, c'était avec elle en passager. Et ça n'a pas été la dernière, au passage - à croire que ma future fiancée m'attirait les flics aux fesses, ça nous a bien fait rigoler quand on se promenait ensemble, et ça s'est arrêté quand on s'est marié.

Mais un an après notre mariage, ce fut le drame. La rupture définitive. L'accident.

Un bus me cachait la visibilité à la sortie de notre parking, il faisait nuit et il neigeait (pour rappel on a vécu à Annecy pendant nos six premières années ensemble) et je n'ai pas vu cette vieille Renault 5 arriver. Trop vite selon moi. Et paf. Résultat ? Quatres hernies discales aux cervicales pour Melissa, un traumatisme crânien pour moi et deux voitures foutues. Et quand je dis "foutues", je n'exagère pas, vu que les deux (celle du chauffard qui m'a foncé dedans et la mienne) ont fini à la casse. Rien qu'en mécanique, j'en aurait eu pour deux milles euros de réparation. Et comme elle avait plus de 25 ans, je ne pouvais plus l'assurer tout risque selon mon assureur de l'époque. Donc... il a fallu me résoudre à la recycler. C'était à l'époque des premières primes à la casse. Du coup, j'ai fait faire les papiers dans les règles et on est allé acheter une voiture neuve pour bénéficier des milles euros de bonus. Remplacée par une japonaise toute neuve, ce fût la fin d'une belle histoire. Non sans un gros pincement au coeur. Non seulement on a été tous les deux choqués par cet accident, mais me séparer de cette Golf qui avait vu plusieurs des plus chouettes moments de ma vie de jeunot défiler devant son capot, ça m'a un peu chamboulé, je dois dire.




Qui sait, peut être bien qu'un jour j'en reprendrai une, pour le souvenir, pour la collection. Vu le nombre de fois que j'ai arpenté le bon coin "juste pour voir", ça pourrait bien arriver. À moins que je ne me laisse tenter par Honda et son concept Urban EV qui s'inspire quand même pas mal de ce vieux modèle que j'aimais tant.


Et toi, c'était quoi ta première voiture ? 



Golden Daddy

25 commentaires:

  1. Sympathique article! Moi ma première voiture c'était une Renault Twingo... avec toit décapotable siouplé ^.^
    Je l'ai adorée, et j'ai adoré m'en séparé quand elle m'a claqué dans les doigts pour m'acheter ma Suzuki Swift que j'ai encore... Je croise fort les doigts pour qu'elle tienne encore quelques années.
    Sinon, j'ai adoré le passage sur la Mazda 323 de tes parents, ça a fait remonter plein de souvenirs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Sandrine. J'ai envie de te dire Madaaaaame ! tout est dans le toit souple =)
      Combien de temps as-tu garder ta Bingo ?

      Que ceux qui ont eu une Twingo en première voiture lèvent la main ?

      Supprimer
    2. Moi! moi! moi!
      J'ai une super twingo rose foncé avec le toit souple. Je l'adore tellement.
      C'est ma première voiture et c'est teeeellement pratique.
      Depuis le jour où je l'ai achetée, j'en suis fan et je l'aime trop. Quand je l'ai achetée je ne pensais pas à ce modèle mais le vendeur chez Renault me l'a montrée et ça a été comme un coup de foudre quand je l'ai vue, j'ai su. Oui, j'ai su qu'elle était là pour moi.
      Elle avait tellement d'options que je ne m'étais même pas imaginées pour un premier bolide.
      Cela va faire 5 ans jour pour jour (oui, quel beau hasard!!) que je l'ai et qu'elle ne me quitte plus.

      Supprimer
    3. Je l'ai gardée environ 2 ans et demi, elle approchait les 200'000 km quand je me la suis offerte! J'avoue avoir copié ma soeur sur ce coup, elle avait sa Twingo depuis quelques années et je la conduisais parfois, ça m'a rassurée d'en prendre une identique!
      Bon maintenant, on est plus à la recherche de la prochaine pour pouvoir y caser une poussette! Des modèles à conseiller? "Baby is one the way" et on espère accueillir un chien d'ici une année.

      Catherine, j'aimerai trop voir ta voiture! C'est le nouveau modèle? J'ai craqué dessus quand je l'ai vu la première fois!

      Supprimer
  2. Coucou Denis,

    Bon je recommence ^^
    Vous en avez vécu de sacrées histoires avec cette voiture !
    Je me souviens de ma première voiture aussi, j'avais 18 ans, le permis en poche, j'empruntais la voiture de papa maman pour aller faire des ménages dans des bureaux pour un job d'été et là je vois une annonce sur une des porte d'un des bureau. Quelqu'un vendait sa citroën AX pour 700€.
    J'ai foncé sur cette occasion avec mes petites économies. Mon AX avait 4 vitesses et un démarrage au starter et le plus drôle dans l'histoire c'est qu'elle roue encore. Elle est chez le voisin de mes parents, je lui ai passé ma voiture quand j'ai changé pour un autre modèle et lui s'en sert pour aller dans la forêt avec !

    Belle journée à vous,
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Sophie,
      J'avais presque oublié que l'AX existait. Pourtant, pas mal de mes copains en avait, et elles étaient plutôt du genre increvable en effet.

      A bientôt
      Denis

      Supprimer
  3. Ah les hommes et leur voiture.....c'est comme les femmes et leur sac à main ;-)
    Ma première voiture était une R5 de Pompiers (achetée aux enchères quand la caserne liquide ces stocks 1 fois/an). Inutile de te dire que je la repérais de loin sur un parking même bondé ;-). Je l'ai gardé les 2 premières années de mon permis et elle a vadrouillé partout. Je l'ai virée comme une malpropre à la casse les 2 années passées pour "une mieux" une polo avec qui j'ai eu emmerdes sur emmerdes. Moralité : maintenant quand j'ai une voiture qui fonctionne je la garde jusqu'au bout.
    Merci pour ton article il m'a remémoré pas mal de souvenirs.
    Estelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Estelle.
      Comme tu dis ! La seule différence, c'est que je n'ai toujours qu'une voiture a la fois, je n'en collectionne pas 8 dans mon placard (n'est-ce pas Melissa...).

      Content de t'avoir fait remonté de bons souvenirs ;-)
      A bientôt

      Supprimer
  4. Alalà ma première voiture était aussi mon premier amour. Une rover 216 Gti qui m’a accompagnée aussi tout le long de ma conduite accompagnée (54000km en 2 ans battu ��) et comme je l’ai aimée. Je l’avais aussi quand j’ai connu celui qui allait être mon mari en 2008. En ayant eu une deuxième voiture pour aller au boulot j’ai pu la garder jusqu’à l’année dernière. Il nous avait pourtant fallu faire changer le moteur, une bougie état sortie de son emplacement :-/ et la dernière en date pare brise cassé, minimum 1500€ pour le remplacement... la fin d’une super histoire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow, pas mal. 54000, c'est énorme ! Et du coup, ça a été pour le permis ?
      Une longue et belle histoire. Mais toutes les bonnes choses ont une fin...

      Supprimer
  5. Opel corsa légué par ma mamy, elle a 17 ans et 78 000 km :p faut dire que ma mamy n'a pas bcp roulé avec et c'est une bête de compèt ma titine :) elle est vraiment top :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Aurore, belle pièce que tu as là. Tu as l'air de bien l'apprécier. Tu l'as toujours ? Depuis combien de temps ?

      Supprimer
  6. Rohlala que de souvenirs! Pour ma part première voiture en 2006 et c’etait une golf II diesel traveling de 54 cv, plus de 350 000 au compteur! Que de souvenirs avec cette voiture! Puis je me suis tournée egalement vers les japonaises en passant sur une Honda Crz (c pas familial mais la conduite est sympathique)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Célie.
      J'ai un peu plus de mal avec les golf II, mais j'avais gouté a la grand soeur, donc je suis pas objectif. Et 54 CV, c'est tout un apprentissage pour doubler. Elle a fini comment ? Trop de frais dessus pour la maintenir ? Reprise chez un garagiste ?
      J'aurais aimé essayé une CRZ, la descendante d'une voiture dont j'étais fan quand j'étais au lycée : la CRX (=civic coupé, très vieille). Et en plus, le coté écolo et économe de l'hybride. Mais avec les petits, je n'aurais pas pu la garder. J'avoue que j'aime de plus en plus les compactes sportives (Focus ST, Golf GTI, etc.). Je rêve de pouvoir prendre une photo d'une voiture de ce genre avec les sièges auto à l'arrière ! A suivre.

      A bientôt

      Supprimer
  7. J'ai adoré cet article car ça m'a rappelé beaucoup de souvenir.
    Ma première voiture ça a été une 106 blanche kid,intérieur jeans (Oui j'y tiens). Je l'ai eu pour les deux ans de conduite accompagné puis pour mes deux ans de permis probatoire. Après je suis passé sur une polo 4.
    J'ai vécu plein de souvenirs avec cette voiture, surtout quand on allait en boîte avec mon meilleur ami et qu'on mettait du Céline Dion a fond. Oui qui avait une plutôt jolie voiture, il se plaignait des essuies glaces qui allait trop vite a son goût. J avais fait changé le lecteur cassette pour un beau lecteur CD/MP3.

    Bonne après midi à toi et à ta famille ! ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Florence,
      Merci pour le message.

      Le fameux poste que l'on changeait sur sa voiture ! J'avais un Sony un peu rétro qui se fondait bien dans la planche de bord. Et même si la qualité n'est pas au RDV, le son était à fond ! Aujourd'hui, j'ai une super sono intégré à ma focus et elle est (presque) toujours éteinte.

      Souvenirs...

      A bientôt

      Supprimer
  8. Je compatis avec Melissa, j'ai le même modèle de mari à la maison : fan de voiture, anciennes de préférence, et VW encore mieux ;-) Sa première voiture, qu'il avait toujours quand nous nous sommes rencontrés, était une Peugeot 405 hors d'âge, puis une XM Exclusive. Mais son premier vrai amour en voiture a été une coccinelle 1302 (malheureusement il a eu un accident avec et l'a finalement vendu car trop de travail de carrosserie). Et depuis maintenant 7 ans nous avons une 1300L dans laquelle nous avons même pu installer un cosy à l'arrière pour les ballades en famille :-)
    De mon côté ma première voiture était une Clio II que j'ai tout de même gardée 8 ans ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qu'elle ne sait pas (mais je pense qu'elle s'en doute un peu quand même), c'est que je regarde de temps en temps s'il n'y aurait pas une bonne occasion dans le secteur...

      J'aimerais bien emmener les petits en balade dans une belle ancienne d'ici quelques années, quand ils prendront la mesure de la pièce qu'il partage avec leur papa... A suivre.

      Supprimer
  9. Ma première voiture je roule encore avec, c'est une 106 XR de 1992 (je n'ai que 3 ans de plus qu'elle!) Je l'adore mais en campagne elle n'est vraiment pas sécurisée niveau freinage et tout donc je vais bientôt m'en séparer, un peu à contre coeur mais elle est vraiment trop vieille et rouillée. Y a même de la mousse qui pousse sur le caoutchouc extérieur de ma fenêtre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, trop forte cette mousse qui s'incruste partout. Mais c'est la vie. Et si tu ne te sens pas en sécurité avec, il ne faut pas prendre de risque.
      En même temps, elle aura eu une belle vie cette trottinette de compèt', sans regrets donc (ou presque)

      Supprimer
  10. Ma première et seconde voiture : une Dacia Sandero (oui chez moi on collectionne les Dacia Sandero mdr) Officiellement j'en ai eu qu'une à mon nom et c'est celle avec laquelle je conduit aujourd'hui. Pas de direction assisté et c'est terrible !

    Hier encore une collègue à ma belle mère s'est moqué de moi quand j'ai tenté de faire un créneau,... je serais bien sortie de ma voiture pour lui dire ma façon de penser mais au lieu de ça je me suis contenté de partir et de foncer tellement j'étais énervé. Je ne sais pas si ton premier amour avait ou non la direction assisté mais si comme moi tu ne l'a pas eu, tu dois connaitre ma douleurs. Je songe même à écrire un article là dessus car très franchement, il y a de quoi dire sur le sujet !

    Revenons à nos moutons : ton article mon cher Daddy :) Ta 1er tuture était vraiment pas mal ! Je ne vais pas dire que je suis une grande fan de voiture mais je suis très fortement influencé par quelques émissions TV sur la 23 et 24, par mon beau père et mon copain qui eux aussi aiment les voitures. J'aime aussi regarder les voiture de collection. Après les détails c'est pas forcément mon dada, je préfère le look. Puis avec le cinéma aussi il y a quelques coup de coeur.

    Toi et Mélissa avez vraiment eu de la chance d'en être sortis vivant de cet accident. C'est vraiment dommande qu'elle ai fini sa vie ainsi :( Je te souhaite d'en trouver une comme ta 1er plus tard. Je regarde aussi très souvent leboncoin (et vinted) pour trouver des petite pièces de collection (pas des voitures) hihi, mais fait attention aux arnaques renseigne toi bien, demande bien les papiers, des preuves va voir la voiture, etc etc. Je pense que tu connais toutes ces choses. L'idéal c'est d'aller voir un véritable garagiste je pense, mais c'est plus dur.

    Au fait, restons dans le sujet des voitures, si un jour tu as envie de parler de tes 1ères expériences en conduite (avant, après, pendant le permis et tes histoires en voiture) cela pourrait être très intéressant ! Oui, c'est un peu de la curiosité mais pas mal placé vue que je suis encore A et qu'on aurait de quoi causer ensemble x) (à défaut de ne pas être encore maman).

    A bientôt et roule sagement !

    Bises,

    Witchimimi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Mimi et merci pour ton message. J'ai pris le temps de le lire et j'ai bien rigolé. La direction assistée est mine de rien devenue indispensable. Heureusement que le volant de ma golf était surdimensionné, du coup c'était plus facile. Enfin, moins difficile disons.

      Pour notre accident, tu peux le voir sur les photo, le choc était plutôt violent, mais pas trop de quoi mettre nos vies en danger non plus. Ca aurait été différent en vélo ou en moto, c'est certain. Mais avec le recul, je me dis que j'aurais peut-être pu la (faire) réparer, vu le prix qu'elle aurait aujourd'hui en tant que collection.

      Lorsque j'ai publié cet article, j'avais un peu peur des réactions, sachant qu'une large majoritée de mon lectorat est féminin. Et pourtant, vu les commentaires, je me dis que je vais peut-être parler un peu plus de mes voitures et de mon expérience et conducteur-papa-passioné. A suivre donc

      Et a bientôt !
      La bise
      Denis

      Supprimer
  11. Hello Denis,
    J'ai adoré ton article, par chez nous aussi les voitures c'est une grande histoire d'amour !
    Je peux considérer que ma première voiture est une golf 4, pas très très belle, mais ma foi elle fait bien son job! J'espère qu'elle ne me lâchera pas avant que je puisse m'en offrir une nouvelle ! Mais bon c'est qu'elle a 17 ans titine tout de même !
    Et mon copain a eu une 406 comme première voiture, un vrai paquebot à conduire, la cata quand venait l'heure de faire les créneaux pour moi! Malheureusement elle nous a quitté après un an de bons et loyaux services à quasiment 360 000 kilomètres, c'est beau tout de même !

    Et justement, on a pour projet, plus ou moins proche, d'acheter une ancienne golf, quel rêve !

    Continues comme ça, c'est super !
    Bises à toute la petite famille !

    Mathilde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Mathilde. La golf 4 est pas la plus jolie, c'est certain, mais je crois que c'est une des plus fiable et confortable. D'ailleurs, 17 ans, c'est une belle preuve de longévité.
      Pour la 406, j'ai eu pas mal de pote qui en avait, et ils en était tous content. Et 360000 km, c'est énorme.

      Le jour ou vous trouvez la golf de vos rêves, envoyez moi une photo, je suis fan !

      A bientôt

      Supprimer
  12. Salut Denis.
    Ma 1ere voiture etait une ford KA,bien suffisant pour commencer.
    Je vis moi aussi dans le sud du UK (7ans deja) et je ne sais pas si tu sais mais vers Chichester tous les ans il y a un festival de vieilles voitures : Goodwood Revival. Le paradis pour qqun fan comme toi ;)

    RépondreSupprimer

L'espace des commentaires est là pour te permettre d'exprimer ton opinion sur le sujet en cours, de proposer des alternatives à mes écrits (je n'ai pas la science infuse) ou juste de faire part de ton humeur. Par contre, si tu viens ici juste pour déverser de la colère, tartiner ta "pseudo-culture" ou si tu n'es pas d'humeur à débattre intelligemment, passe ton chemin ! On est là entre potes.