15 novembre 2017

5 preuves que je suis marié avec une blogueuse



Rassure-moi, tu sais que je suis marié à une blogueuse, hein ? Bref, si tu ne le savais pas encore, eh bien disons que c'est chose faite. Sauf qu'au delà du fait que je voie ma femme s'épanouir dans un métier qu'elle n'a pas appris à l'école et qui lui correspond pourtant à cent pour cent, il y a des choses qui se sont glissées dans notre quotidien depuis qu'elle blogue et qui me rappellent très souvent que non, je ne suis pas marié avec une fille tout à fait comme les autres. Bienvenue dans le quotidien d'un homme marié à une serial-blogueuse (et qui fait ce qu'il peut pour survivre).




  • 1 - Dans la salle de bain

Le premier point qui m'est venu à l'esprit en préparant cet article, c'est le shampoing et le gel douche. Sûrement parce que s'il y a un truc que tu vois au quotidien sans vraiment y faire attention, c'est bien ce qui traine quand tu te laves. La différence avec un couple "normal" ? Chez nous, à chaque fois qu'on finit un savon ou un gel douche (parce que pour éviter d'avoir 36 bouteilles ouvertes à la fois, on partage la même, bien que ça implique que je sente la "fleur de cerisier" ou le "vanilla pumpkin"), il y a neuf chances sur dix que le suivant ne soit pas le même que le précédent. Parce qu'avoir une serial-blogueuse pour femme, ça implique qu'elle reçoive des produits à tester régulièrement, ou encore qu'elle bosse avec une marque telle que Dove qui ne manquera pas de lui envoyer toute sa nouvelle gamme. Bilan ? On a du stock pour plusieurs mois (années ?) et je vais pas me plaindre, ça fera toujours des économies. Disons que ça m'aide à découvrir aussi de nouvelles choses. Même, si, quand même, sentir la fraise tagada ou le macaron, c'est pas méga-viril, comme parfum.

Pour le shampoing, c'est un peu différent. Dans l'intervalle entre la période "maman fait mes courses" et mon installation avec Melissa, il a bien fallu que je me lave le corps et les cheveux (mon colloc' et moi on faisait partie de ces mecs qui se lavent même si personne n'est là pour en profiter - des mecs parfaits, en somme, n'est-ce pas ?). Pourtant, un gars qui fait ses études reste bien souvent la cible d'un fléau dévastateur : la flemme. Victime de ma grande fainéantise (enfin vu que j'ai plus le temps d'être fainéant maintenant que je suis papa, j'ai peut-être bien fait d'en profiter avant), je n'ai jamais cherché à comprendre ce qui pouvait bien se trimer sur les étagères au rayon shampoing de mon supermarché. J'avais cru entendre au détour d'une conversation entre filles (c'est que j'ai une mère et deux soeurs, quand même) que les oeufs étaient bons pour les cheveux. Un jour où je faisais mes courses, j'ai vu du shampoing aux oeufs, alors j'ai pris du shampoing aux oeufs. Grumpf (= bruit de l'homme des cavernes qui ne réfléchit pas). Bon, maintenant que je suis marié avec une blogueuse (plutôt calée côté beauté) je comprends pourquoi il aurait fallu que je choisisse un shampoing pour mon type de cheveux. Je comprends aussi pourquoi ce shampoing Casino aux oeufs me grattait le crâne et que je devais m'en servir au moins tous les jours.
Maintenant, c'est différent.
Maintenant, je comprends qu'il y a plusieurs types de cheveux, de cuirs chevelus, et de shampoings.
Maintenant, à chaque fois que j'inaugure un nouveau flacon, je ne peux pas m'empêcher d'analyser sa composition, de chercher à comprendre les bienfaits de tel ou tel ingrédient, le résultat sur ma peau et mes cheveux.
Même que maintenant je sais ce que veux dire "surgras", et que c'est pas pour les cheveux.




  • 2 - Instagram

J'ai toujours été réticent aux réseaux sociaux. Presque un peu parano d'ailleurs. Je n'ai pas de compte Facebook personnel et je n'ai ouvert un compte Instagram qu'en 2016 pour me faire gagner du temps à publier des photos des petits et de nos aventures plutôt que de les envoyer à tout le monde individuellement. En même temps, c'est le but de ce type de compte. Mais là aussi, pas moyen d'oublier que Melissa trempe là-dedans quand elle me dit "Mais cette photo est toute sombre, tu l'as retouchée un peu au moins ?" ou encore "tu as pas mis de légende sous cette photo ?". Bon, j'admets que je ne faisais pas toujours attention à la qualité des photos que je postais ni à être explicite quand au lieu ou à l'activité. Mais ce ne sont pas mes trente abonnés qui auraient rouspété, si ? Bein, peut-être que le pire dans tout ça, c'est qu'elle a raison. Bein oui parce que tant qu'à partager des photos de nos jolis moments, autant qu'elles soient jolies aussi. Tant qu'à montrer où on a passé une super journée, autant prendre deux minutes pour mentionner là où c'était avant de poster.

Et depuis que je suis moi-même blogueur et que je gère aussi un compte Instagram pour ce blog (d'ailleurs si tu ne m'as pas déjà rejoint c'est juste ici), mine de rien, elle m'influence aussi. J'aime travailler les clichés que je publie, choisir ceux qui correspondent le mieux à ce que j'ai envie de partager, je réfléchis à ne pas poster deux images trop sombres l'une à côté de l'autre, j'essaie de rendre mon feed plus harmonieux et je n'oublie jamais de mettre une légende et les hashtags associés. Oh je n'en suis pas à son niveau de perfectionnisme maladif, mais c'est clair, elle m'a contaminé.




  • 3 - Au restaurant

En parlant d'Instagram, il y a une situation qui me rappelle sans le moindre doute que je suis en couple avec une blogueuse : les sorties au restaurant. Qu'on aille manger dans un pub avec les petits ou dans un vrai restau plus classe en amoureux, c'est la même rengaine. En particulier lorsque le plat est joliment dressé ou très appétissant (encore pire si c'est les deux), ou quand la salle mérite le coup d'oeil. A tous les coups, tu peux être sûr d'entendre des phrases comme "attends, faut que je fasse une story" ou  "tourne un peu ton assiette que je la prenne en photo, s'teuplait" ou encore "Oh ! Attends, attends que je le prenne en photo avant de manger, ton plat est sublime !". Rassure-toi, on finit par s'habituer.




  • 4 - Les couleurs

Je suis assez basique, dans le fond. Pour moi, gris c'est gris. Rouge c'est rouge. Point barre. Sauf que voilà, depuis bientôt cinq ans que ma femme est aussi une blogueuse, j'ai dû me faire à une chose que je trouve toujours aussi tordue : les nouveaux noms des couleurs. C'est ainsi que j'ai appris que la couleur de son nouveau manteau est "moutarde" et non pas jaune. Que son nouveau rouge à lèvres est "brique" et pas rouge, que son fard à paupières est "cuivré" et pas orange. Que son haut est "émeraude" et pas vert. Sans parler du summum des couleurs : TAUPE. Je tiens d'ailleurs à tirer mon chapeau à quelqu'un, parce qu'il y a au moins une femme sur Terre qui a osé révéler la vérité. Elle s'appelle Florence Foresti et elle l'a dit : "Taupe", c'est la couleur qu'on ne connaît pas. Arrêtez, les filles, maintenant on sait que vous ne savez pas.




  • 5 - Le maquillage

Première chose : je n'en porte pas. Jamais. Bon d'accord, si, une fois mais c'était un gage lors d'une soirée. Et dans la vidéo où on poussait la chansonnette avec Melissa. Bon ça fait deux fois du coup, on est loin du "jamais", au secours. Encore un point qui me rappelle qu'elle est blogueuse d'ailleurs, quand elle me demande si on pourrait pas tourner une autre vidéo ensemble à l'occasion, peut-être même une vidéo où on se barbouillerait encore la figure. "Mais siiiiii, il y a un TAG qui circule en ce moment qui est trop fuuuun, tout le monde me le réclame, viens on le faaaait !". D'ailleurs, j'aurais pu l'ajouter à la liste : je sais ce qu'est un "TAG". Demandez à un type dont la femme bosse dans un autre domaine que le blogging et qui ne passe pas sa vie sur YouTube, je parie qu'il n'a pas la moindre idée de ce que c'est. Mais revenons à nos moutons : le maquillage. La différence entre un mari lambda et moi ? Je connais des marques de cosmétiques en grand nombre, même des pas très connues, des bio, des très récente ou des allemandes. Je connais même des noms de rouge à lèvres et de vernis à ongles. Je le sais que le rouge de Nathalie Portman est un Dior qui s'appelle 999. Je sais que le mascara le plus dingue qu'elle ait dans ses tiroirs c'est celui de Marc Jacobs, qu'il y a du velours dedans et même que c'est l'actrice qui joue dans Stranger Things qui en était l'égérie. Le pire c'est que je sais même qu'elle s'appelle Winona Ryder et qu'elle sortait avec Johnny Depp. Est-ce que ça change ma vie ? Non. Est-ce que j'assume ? Fifty-fifty. Mais bon.





Ce ne sont là que quelques exemples qui me rappellent au quotidien que je suis marié avec une blogueuse, de celles qui sont à cheval sur les cosmétiques, qui ont une légère obsession pour Instagram et qui ne s'avouent pas capables de dire qu'un tee-shirt bleu est juste bleu. Mais ça me rappelle surtout qu'aujourd'hui elle s'éclate dans ce domaine et je la soutiens à fond tant je la vois qui s'amuse. Et puis cette évolution de son esprit analytique m'a un peu forcé à développer mon propre sens critique sur des sujets que je jugeais sans importance. Sans compter que, maintenant, notre feed Instagram perso est vachement cool. Si ça se trouve c'est peut-être un peu de tout ça qui m'a convaincu de me lancer à mon tour.

Et toi, les blogueuses ont-elles déjà changé ton quotidien ?

Golden Daddy

35 commentaires:

  1. J'ai passé un excellent moment à te lire. Ton article est à la fois grave (si si mdr), léger et super drôle! Des bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Vanessa ! Merci pour ton message et content que ça t'ait plu !

      Supprimer
  2. Coucou,
    Etant moi-même blogueuse je vais m'empresser de partager ton article et de le faire lire à Chéri, je pense que ça l'amusera beaucoup :)
    Faut dire que prendre un joli plat en photo c'est plus sympa que de le prendre quand l'assiette est vide^^
    En fait, le blogging ça se greffe dans le quotidien et pas juste 6H par jour comme un job "standard", c'est là tout le temps tellement ça prend aux tripes :)
    Chouette article en tout cas, j'ai adoré le lire !
    Des bisous à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Serena. Merci pour ton témoignage. Tu l'as dit, les blogueurs(euses) le sont H24. J'avoue que certaines choses ont déjà changé dans mon quotidien du fait que je me sois lancé, mais c'est surtout la blogattitude de Melissa qui chamboule tout (ou presque). Je ferais des updates à l'occasion, si je vois d'autres influences montrer le bout de leur nez...

      A bientôt

      Supprimer
  3. Article très bien écrit avec beaucoup d'humour. Je n'ai eu aucun mal à imaginer Mélissa te demander pour faire des photos au restaurant :D . Mais elle pourra bientôt faire un article similaire te concernant ^^ D'ailleurs c'est grâce à elle que je suis tombée sur ce blog.;)
    Et oui je suis une femme qui suit un blog de Papa c'est grave docteur ? :D

    Je ne me lasse pas de te lire, continue comme ça.

    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Mélodie, Merci pour ton message.
      Rassure toi, je crois que plus de 90% des lecteurs du blog sont des femmes. Est-ce qu'il y a des hommes dans l'assistance ? S'il vous plait, me laissez pas tout seul, commentez !

      Supprimer
  4. C'était une super idée d'article, super drôle ! hihi
    Je suis une blogueuse débutante, mais il y a certains points dans lesquelles je me reconnais déjà...oups haha (comme prendre des photos de ce que je mange pour insta !)
    Enfin bref, article super cool Denis !
    Salut,
    Melody ♡
    (mon blog c'est >> https://inlovewithfoodandvegan.com/ << = je partage des conseils à propos de l'acné et des posts lifestyle MAIS AUSSI des recettes saines pour être bien dans son corps et avoir une belle peau (recette-vegan-sans gluten-paleo-ig bas...). Je ne suis pas une pro mais je m’amuse ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Melody, merci pour ton message. J'ai quelques autres preuves que je me garde en stock. Mais celles-ci sont les plus flagrantes.
      A bientôt !

      Supprimer
  5. Je devrais demander à mon amoureux si lui aussi à des choses à dire sur le fait de vivre avec une blogueuse ;). Ce qui est sûr c'est que je ne lui ai pas forcé la main en ce qui concerne les produits de beauté. Lui qui prend autant soins de ses cheveux que moi des mieux (sinon plus). Désormais, il adore faire des gommages et des masques, et je l'entends souvent me demander : "t'as pas une crème hydratante à tester ?" :D

    Voilà, voilà :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Cheu,
      Il me semblait bien qu'il consommait beaucoup de ces choses-là. Mais alors qui influence le plus l'autre ? Et qui a commencé en premier ?
      Allez, la bise a Robert et toi ;-)

      Supprimer
  6. Depuis maintenant deux ans, je suis ta chère et tendre sur YouTube comme sur le blog, et voir aujourd'hui, au travers des mots que tu as couché dans ton article, le lien qui vous unis, c'est magique !!!! Tu la respectes dans ce métier qu'elle a su créer autour d'elle, de vous. Beaucoup de maris ou de copains ne comprendraient pas son plaisir dans tout ce qu'elle fait, mais l'on peux voir que vous êtes complémentaire. Encore bravo pour ton blog et toutes mes pensées à vous 6 ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci pour ton message, ça me fait plaisir, et je suis sur que ça lui fera plaisir aussi.
      Et merci pour tes félicitations, ça m'encourage beaucoup !

      Supprimer
  7. Ah ah ah Golden Daddy c'est de la tuerie ������ j'ai trop rigolé et je me rends compte à quel point je dois saouler mon chérie avec tous mes truc girly �� même si je ne suis pas blogueuse ��
    Continue comme ça on adooooore ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, j'ai pas dit qu'elle me saoulait avec ses lubies... Même si des fois j'avoue que j'ai vraiment envie d'attaquer mon plat !
      Je suis curieux d'avoir son point de vue, est-ce qu'il peut venir témoigner ici à l'occasion ?
      A bientôt

      Supprimer
  8. Coucou!!!
    Ton article m'a fait sourire du début à la fin...
    ça fait 10 ans que je suis avec mon copain et tout autant de temps que j'adore la mode, la beauté... et en lisant ton article j'imagine la voix de mon chéri sur tes mots... et je ne suis pas blogueuse :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, aurais-je réussi à me faire le porte-parole de tout ces hommes opprimés du XXIe siècle ? On vous aime quand même, c'est l'essentiel !

      Supprimer
  9. Ahahah ! Extra !!!! C'est vrai qu'on a la chance d'avoir des maris ouverts d'esprit quand on est blogueuse .. J'adore le ton de ton article en tout cas et tu as vraiment du talent pour l'écriture ! Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message et tes compliments. C'est très encourageant pour moi !

      Supprimer
  10. Oui, je pense que ça doit être un petit enfer à subir. Il faut beaucoup l'aimer sa compagne, pour refuser de toucher à sa tartiflette avant que la photo ne soit faite ! ;) AHAHA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, le petit enfer quand tu dois te retenir d'attaquer un plat que tu attendais... Surtout quand c'est de la Tartiflette ! Mais l'amour surpasse tout parait-il. Et heureusement que mon amour pour la tartiflette (de ma femme) est moins fort que l'amour que j'ai pour ma chère et tendre.

      Supprimer
  11. Hello Denis,

    Haha, le quotidien doit pas être facile. Personnellement, je n'arrive pas à prendre la photo du plat au resto, j'ai trop faim! Mais j'essaie quand même. Mais, sans être une blogueuse pro (surtout que là, je ne blog plus des masses, mais j'espère y revenir bientôt), y'a certains trucs que tu fais, ou que tu apprends à connaître (merci la lecture des blogs et des vidéos Youtubes pour vlog, tag, et j'en passe des termes chelou que le correcteur ne connaît pas ^^).
    Mais heureusement tu as appris ou plutôt habituer à ces petits trucs (la photo du cheesecake d'ailleurs est splendide, et me donne envie d'en manger un!).
    Et le fameux taupe. Moi, j'ai jamais compris si c'était plutôt brun ou plutôt gris. D'ailleurs, il est à noter que la couleur n'a rien avoir avec la couleur de l'animal... ^^
    Bon week-end,
    Lauriane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lauriane, merci pour ton message. Surtout que dans mon métier (non, je ne suis pas blogueur pro), les mêmes termes ont d'autres signification... Pas facile de jongler finalement.
      Je commence une collection de photos de cheesecake. Je me suis rendu compte qu'il y avait un grand fan club de ces délices ;-)
      Et le mystère reste entier sur le taupe.

      Bon week-end à toi aussi et à bientôt

      Supprimer
  12. Hello !

    Il m'a bien fait rire cet article ^^. Effectivement Melissa s'en prend un peu pour son grade, mais avec amour !

    Si ça peut te rassurer, je ne suis pas bloggeuse, pourtant mon chéri a le droit aux photos des assiettes dans les restos ! =p. Et pour les couleurs c'est pareil. Si jamais il me dit "mais tu as déjà un haut de cette couleur !", je suis obligé de lui expliquer que non, l'autre est bleu turquoise et celui là est bleu canard XD. Je crois que pour les couleurs, ça touche les hommes en général ! Héhé

    Bonne journée !

    Bénédicte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Bénédicte,
      Merci pour le témoignage, ça me rassure encore (un peu). Ca me rappelle un sketch sur YouTube (je me rappelle plus la chaine). Il s'appelait Instafood ou quelque chose comme ça. Ils trouvaient même bizarre que certains mangeaient les plats qui leur était apporté...

      A bientôt et bonne journée à toute la famille !

      Supprimer
  13. Moi, c'est plutôt mon mec qui a voulu de je sois bloggeuse ! Chef de rojet en web marketing, Monsieur avait des projets pour moi. Il me vend comme une bouteille de ketchup et j'y ai pris gout finalement même si ça demande beaucoup de temps !!
    https://la-parenthese-psy.com/

    RépondreSupprimer
  14. Ton article m'a fait beaucoup fait sourire. Je ne mettais pas rendu compte qu'obliger mon homme à se laver avec des gels douches senteurs fraises et autres noix de coco n’était pas super coté virilité ;-)
    Pour le restaurant promis je le laisserais gouter...juste gouter hein ? ....son assiette avant de prendre la photo ;-)
    Estelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Estelle.
      Si tu le laisses gouter avant la photo, il risque d'y avoir des traces moches sur l'assiette... Dilemme.
      Et pour les gels douche, c'est vrai que c'est pas super viril, mais j'ai pas dit que j'aimais pas ça ;-) J'avoue que mon préféré était celui à la pistache. Le seul incovénient était qu'il valait mieux se doucher AVANT de manger, cette fragrance ouvre l'appétit...

      Supprimer
  15. Hello ! Quel plaisir de lire ce genre d'article pour la première fois ! Si ça peut te rassurer je ne suis absolument pas comme ça et je n'aime pas trop évoquer mon blog quand je suis avec mon cheri. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il n'est pas axé là-dessus. Et lorsqu'on va au restaurant ou qu'il m'offre tel ou tel produit de beauté, tel ou tel chose, qu'on visite un endroit il est le premier à dire "tu pourrais en parler sur ton blog". Je trouve ça super mignon parce que je sais que ça ne l'interesse pas tellement, mais il reste là, à me soutenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho quelle belle preuve d'amour de la part de ton homme. En tout cas, chapeau de réussir à séparer ton blog de ta vie, c'est un exercice difficile.
      A bientôt

      Supprimer
  16. Avec ma formation de graphiste je prendrai la revanche des homme sur les couleurs!
    Je lui dirait « ta serviette c’est pas la bleu roi c’est la cuisse de nymphe émue » ou « j’aime bien ta robe lilas bruyère avec ton sac bonbon pâle » 😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Jérémie. Merci pour le soutien... ou pas ! M'enfin, l'essentiel est que tu me comprennes, c'est déjà ça !
      A pluche

      Supprimer
  17. Mon cher Daddy, sache qu'en lisant cet article je me suis plié en deux une paire de fois tellement c'était drole ! Mais tellement vrai, enfin, il y a des choses ou même sans etre blogueuse certaine circonstances s'adaptent trèèèèèès bien au simple fait de vivre en couple, bref des cas similaires. (je sais pas si je suis claire mais tu as sans doute compris l'idée).

    J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cet article.

    Bises

    Witchimimi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mimi, content de t'avoir musclé les abdos le temps d'un article ;-) Et oui, j'ai bien compris... J'ai un décodeur FM (Féminin-Masculin)

      Supprimer
  18. Taupe ahahaha c'est tellement vrai, est-ce que c'est un peu gris, un peu marron, un mélange des deux ? Ou complètement autre chose ? C'est pour moi un mystère xD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf ! c'est aussi un mystère pour certaines filles, me voilà rassuré !

      La bise !

      Supprimer

L'espace des commentaires est là pour te permettre d'exprimer ton opinion sur le sujet en cours, de proposer des alternatives à mes écrits (je n'ai pas la science infuse) ou juste de faire part de ton humeur. Par contre, si tu viens ici juste pour déverser de la colère, tartiner ta "pseudo-culture" ou si tu n'es pas d'humeur à débattre intelligemment, passe ton chemin ! On est là entre potes.